AUSSIPRIER Lucien [AUSIPRIER Lucien, Jean, Auguste dit]

Par Louis Botella, Roland Andreani

Né le 31 octobre 1896 à Gilette (Alpes-Maritimes) ; cheminot ; syndicaliste CGT des Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence).

Lucien Aussiprier était employé aux chemins de fer de Provence et domicilié à Annot (Alpes-de-Haute-Provence) lorsqu’il épousa le 17 octobre 1925 à Touët-sur-Var (Alpes-Maritimes), Marie Mathilde Perdigon.

Il était chef de la gare de cette compagnie régionale à Digne (Alpes-de-Haute-Provence) depuis 1931 au moins, lorsqu’il fut mandaté par le syndicat des cheminots de Draguignan (Var) au congrès confédéral de 1933.

Élu à la commission administrative et au bureau de l’UD-CGT des Basses-Alpes le 24 juin 1934, trésorier du cartel départemental des services publics pour 1935, il resta dans les organes dirigeants après le congrès de réunification du 17 novembre 1935, devenant le 27, l’un des quatre secrétaires adjoints. Il ne conserva pas cette charge, et n’appartint pas au bureau formé le 22 mai 1938 par la commission administrative à laquelle il venait d’être élu par le congrès du 24 avril.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article182977, notice AUSSIPRIER Lucien [AUSIPRIER Lucien, Jean, Auguste dit] par Louis Botella, Roland Andreani, version mise en ligne le 3 août 2016, dernière modification le 8 octobre 2020.

Par Louis Botella, Roland Andreani

SOURCES : Arch. Dép. Alpes-Maritimes. — Arch. Dép. Alpes-de-Haute-Provence, 6 M 090, recensements de Digne, 1931, f. 202, 1936, f. 225. — Compte rendu du congrès confédéral de la CGT de 1933. — La Voix du peuple, organe officiel mensuel de la CGT, n° 181, novembre 1935, p. 936, n° 196, février 1937, p. 129 (BNF, Gallica). — Le Peuple, 29 juin 1934 p. 4, 4 décembre 1934 p. 4, 3 décembre 1935 p. 4, 3 mai 1938, p. 4, 14 juin 1938 p. 6 (BNF, Gallica). — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément