DIDIER Louis, Ferdinand

Par Robert Serre

Né le 21 mars 1920 à Saint-Nazaire-en-Royans (Drôme), exécuté sommairement à l’été 1944 dans la cour du château à Saint-Nazaire-en-Royans

Âgé de 24 ans, Résistant de Saint-Nazaire-en-Royans, exécuté le 1er août 1944 ou le 11 août 1944 dans la cour du château à Saint-Nazaire-en-Royans. Il fut capturé par l’ennemi alors qu’il tentait de s’échapper du Vercors. Traduit devant une cour martiale qui siégeait à l’école de Saint-Nazaire-en-Royans, il fut condamné à mort et torturé avant d’être abattu et jeté avec d’autres patriotes dans une fosse creusée par eux-mêmes dans le parc du château.
Il obtint la mention mention « Mort pour la France » et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI) et "Déporté et interné résistant" (DIR), [SHD Vincennes dossier GR 16 P 184672].
Son nom figure sur le monument aux morts, sur le monument dit "Mur des Fusillés" et sur le Mémorial du Charnier, à Saint-Nazaire-en-Royans (Drôme)..

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183001, notice DIDIER Louis, Ferdinand par Robert Serre, version mise en ligne le 4 août 2016, dernière modification le 28 février 2020.

Par Robert Serre

SOURCES : Archives remises à l’AERD par le fils d’André Vincent-Baume, puis déposées aux Arch. Dép. Drôme. — Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 276. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 319. Monument aux morts St-Nazaire-en-Royans.— Livret de l’Association « les Pionniers du Vercors », Les chemins historiques du Royans.— Mémorial Genweb.— Livret de l’Association « les Pionniers du Vercors », Les chemins historiques du Royans.— Mémorial Genweb.— Notes de Jean-Louis Ponnavoy.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément