DUBARRY Jacques, Paul

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

Né le 30 décembre 1924 à Flixecourt (Somme) ; exécuté après jugement le 25 juillet 1944 à Saint-Nazaire-en-Royans (Drôme) ; étudiant ; résistant des Forces françaises de l’Intérieur

Jacques, Paul Dubarry était le fils de Victor, ingénieur des arts et manufactures, Chevalier de la Légion d’honneur, et de Hélène Bonavita, sans profession, son épouse.
Célibataire, il était étudiant et habitait 45 Avenue Alsace-Lorraine à Grenoble (Isère).
Il s’engagea dans la résistance et gagna le maquis du Vercors.
Fait prisonnier par les Allemands, il fut exécuté le 25 juillet 1944 dans la cour du château à Saint-Nazaire-en-Royans (Drôme) où se tenait la cour martiale qui le condamna à mort.
L’acte de décès fut établi pour un inconnu et enregistré sous le n° 39, le 1 août 1944.
Il fut rectifié par un jugement du tribunal civil de Valence du 13 août 1946 indiquant qu’il s’appliquait à Jacques Dubarry.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Une mention marginale additive et rectificative datée du 8 février 1947 indique qu’il était affecté aux Forces françaises de l’Intérieur.
Son nom figure sur le monument aux morts dit "Mur des Fusillés" et sur le Mémorial du Charnier, à Saint-Nazaire-en-Royans (Drôme), sur le monument aux morts de Villard-de-Lans (Isère), sur la plaque commémorative du Lycée Champollion à Grenoble et sur le monument commémoratif départemental à Saulce-sur-Rhône (Drôme).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183038, notice DUBARRY Jacques, Paul par Robert Serre, Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 18 septembre 2017, dernière modification le 28 septembre 2021.

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 193574 (nc). — AVCC Caen, AC 21 P 173846 (nc). — Archives remises à l’AERD par le fils d’André Vincent-Baume, puis déposées aux Arch. Dép. Drôme. — Arch. Dép. Rhône, 3808 W 374. — Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 276. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 319. — Livret de l’Association « les Pionniers du Vercors », Les chemins historiques du Royans.— Mémoire des homes. — Mémorial GenWeb. — Musée de la Résistance en ligne. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément