CHAUVET Louis

Par Dominique Tantin, Michel Thébault

Né le 20 février 1920 à Ansac-sur-Vienne (Charente), massacré en représailles le 4 août 1944 au Vigean (Vienne) ; ouvrier agricole ; victime civile.

Louis Chauvet était le fils de Paul Chauvet et de Marie Nadeau. Célibataire, il était en 1944 domicilié sur la commune de Pressac (Vienne) à proximité de la commune d’Ansac, de l’autre côté de la limite départementale. Il y était ouvrier agricole. Le 4 août 1944, selon les témoignages, il se rendait à l’Isle-Jourdain (Vienne) pour chercher son costume de noces car il devait se marier le lendemain.
De passage au Vigeant, il fut arrêté par les Allemands qui menaient dans le secteur une opération de répression contre les maquis. Pris pour un résistant en raison de son pantalon kaki. Il fut exécuté devant une mare desséchée à côté du cimetière avec les otages rassemblés dans le bourg.
Son nom est inscrit sur le monument aux morts d’Ansac-sur-Vienne et sur la plaque commémorative, face au cimetière du Vigeant, dédiée aux « Résistants et victimes civiles du 4 août 1944 ».
Voir Le Vigeant

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183162, notice CHAUVET Louis par Dominique Tantin, Michel Thébault, version mise en ligne le 8 août 2016, dernière modification le 29 janvier 2022.

Par Dominique Tantin, Michel Thébault

SOURCES : État civil, mairie du Vigeant (acte de décès registre 1944, n° 39) — mémorial genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément