GELLY Joseph, Martial, Louis

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

Né le 4 avril 1908 à Saoû (Drôme), sommairement exécuté le 17 juin 1944 à Saint-Laurent-de-Mure (Isère, aujourd’hui Rhône) ; agriculteur ; homologué interné résistant

Joseph, Martial, Louis Gelly était le fils d’André, Louis, Antoine et de Marie, Eugénie Noyrey, son épouse.
En 1944, la famille nombreuse habitait Taulignan (Drôme) et exploitait une ferme au lieu-dit "Paradis".
Alors qu’ils se trouvaient dans un champ, Joseph Gelly et son frère Pierre Gelly furent capturés à Salles-sous-Bois ou Taulignan par les Allemands le 12 juin 1944. Ils auraient été trouvés porteurs d’horaires de tour de garde.
Internés à la prison de Montluc à Lyon (Rhône, aujourd’hui Métropole de Lyon), ils en furent extraits le 17 juin 1944 pour être sommairement exécutés à Saint-Laurent-de-Mure (Isère, aujourd’hui Rhône) avec 8 autres prisonniers.
Joseph Gelly obtint la mention "Mort pour la France" et fut homologué interné résistant.
Il fut décoré de la médaille de la Résistance à titre posthume.
Son nom figure sur la stèle des Fusillés à Saint-Laurent de-Mure, et sur le monument aux victimes de la barbarie nazie à Taulignan.


Voir : Saint-Laurent-de-Mure

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183241, notice GELLY Joseph, Martial, Louis par Robert Serre, Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 10 août 2016, dernière modification le 24 mai 2021.

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 249767 (à consulter) — AVCC Caen, AC 21 P 613433 (à consulter) — Mémoire des hommes — Questionnaire du CH2GM. Patrick Martin, La Résistance dans le département de la Drôme, 1940-1944, thèse Université Paris IV Sorbonne, 2001, base de données noms. Fédération des Unités combattantes de la Résistance et des FFI de la Drôme, Pour l’amour de la France, Peuple Libre, Valence, 1989, p. , p.256. Arch. Dép. Drôme, 132 J 30. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 153, 169. — Collectif Valréas, 12 juin 44 : 53 fusillés à Valréas, p. 41. — Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 278. — Monument aux morts Taulignan. — http://taulignan39-45.blogspot.com/search/label/Taulignan%20juin%2044 — État civil (acte de naissance)

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément