GOMBOS François, Émeric

Par Robert Serre

Né le 7 février 1919 à à Budapest (Hongrie), mort en action le 21 juillet 1944 à Vassieux-en-Vercors (Drôme) ; militaire de carrière ; résistant des FFI.

Âgé de 25 ans, militaire de carrière dans l’Armée de l’Air, un enfant de 1 an, François Gombos était un résistant de Romans, sous-lieutenant, tué le 21 juillet 1944 à Vassieux, devant le PC du C 12.
Une rue de Romans porte son nom.
Homologué FFI. Mort pour la France.
Bien que François Gombos ne soit pas référencé sur les bases de données relatives aux victimes de la Shoah, son patronyme (porté, dans la base de Yad Vashem, par de très nombreux Juifs assassinés) laisse penser à une origine juive.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183280, notice GOMBOS François, Émeric par Robert Serre, version mise en ligne le 11 août 2016, dernière modification le 12 janvier 2021.

Par Robert Serre

SOURCES : Archives remises à l’AERD par le fils d’André Vincent-Baume, puis déposées aux Arch. Dép. Drôme. — Arch. Dép. Drôme, 132 J 1. — Jean Veyer, Souvenirs… p. 87. — Cdt Pons, De la Résistance à la , rééd. 1987, p. 279. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 229. — Plaque com. Romans. — Service historique de la Défense, Caen, AC 21 P 193768 et Vincennes GR 16 P 262144 (nc). — Notice complétée par Dominique Tantin, janvier 2021.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément