BEAUMONT André, Raymond

Par Dominique Tantin, Michel Thébault

Né le 17 mars 1923 à Lussac-les-Châteaux (Vienne), exécuté sommairement le 4 août 1944 à Gouex (Vienne) ; coiffeur ; résistant maquis Masier AS.

Stèle à la mémoire du Dr Soueix et d’André Beaumont, FFI.
Stèle à la mémoire du Dr Soueix et d’André Beaumont, FFI.
Source : Geocatching.com

Il était le fils de Gabriel Beaumont, cantonnier à Lussac-les-Châteaux, et de Marie Bernard, sans profession. Célibataire, il résidait en 1944 à Lussac-les-Châteaux où il exerçait la profession de coiffeur.
A l’été 1944 et plus précisément à partir du 1er juillet, des maquis se développèrent et s’installèrent dans le secteur de Lussac-les-Châteaux. C’est le cas du groupement AS Le Chouan, comprenant principalement les maquis Masier et Lagardère installés tout autour de Lussac-les-Châteaux. Créé le 1 juillet 1944, le maquis Masier se constitua les 3 et 4 juillet, à partir d’éléments dispersés et cachés dans tout le secteur (réfractaires STO en particulier) et de jeunes de Lussac-les-Châteaux et des environs. C’est vraisemblablement à ce moment qu’André Beaumont, âgé de 21 ans, rejoignit le maquis qui s’établit sur la rive droite de la Vienne, dans la forêt de Lussac et dans un triangle Lussac – Sillards –Persac.
La présence de ces maquis constituait pour l’État-major allemand une menace (le passage par le seuil du Poitou étant un enjeu stratégique) sur la sécurité des voies de communication vers l’est de Poitiers en direction de Limoges mais aussi de l’Indre (Le Blanc) et du centre. De plus l’avancée des troupes anglo-américaines faisant peser des menaces sur l’axe traditionnel de la RN 10, les axes à partir de Poitiers vers l’est et le nord-est Vienne devinrent vite essentiels. Une série d’opérations de répression des maquis de l’Est de la Vienne fut donc lancée par l’État-major allemand, la première le 25 juillet, combats auxquels participa le maquis Masier et donc vraisemblablement André Beaumont.
Le matin du 4 août 1944, à Bouresse (Vienne), des maquisards en voiture se retrouvèrent face à un barrage allemand et furent fauchés par une rafale de mitrailleuse. Un FFI du maquis Masier, Adrien Degenne fut tué et deux autres blessés. Le docteur Robert Soueix, résistant, médecin généraliste à Lussac-les-Châteaux, accompagné d’André Beaumont qui lui servait de guide, vint le soir récupérer un blessé, René Barot dit Gilles. A leur retour, à la tombée de la nuit, à la hauteur de la ferme de La Forest (commune de Goueix), et bien que protégée par le fanion de la Croix-Rouge, leur voiture fut à son tour mitraillée par les troupes allemandes. Ils furent vraisemblablement confrontés à l’arrivée d’une colonne de répression (Section rapide 608, issue du bataillon de réserve de la 17ème division SS Götz von Berlichingen, et Feldgendarmerie Trupp B motorisée 687) venant du sud, partie de Charente le 3 août et ayant dans la journée du 4 août procédé à des séries d’exactions, d’exécutions sommaires et de massacres entre Charroux , Le Vigeant et Persac. André Beaumont fut tué dans le mitraillage ou immédiatement exécuté sur place, car son corps fut retrouvé mort près du véhicule.
Il obtint la mention Mort pour la France en juin 1945, et son nom figure sur le monument aux morts de Lussac-les-Châteaux. Une stèle à sa mémoire et à celle du docteur Soueix a été dressée sur le lieu du décès d’André Beaumont.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183314, notice BEAUMONT André, Raymond par Dominique Tantin, Michel Thébault, version mise en ligne le 11 août 2016, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Dominique Tantin, Michel Thébault

Stèle à la mémoire du Dr Soueix et d'André Beaumont, FFI.
Stèle à la mémoire du Dr Soueix et d’André Beaumont, FFI.
Source : Geocatching.com

SOURCES : Journal Hebdo Maquis 28 octobre 1944 — Christian Richard Groupement Le Chouan, maquis Est et Nord-Est de la Vienne, Lagardère, Le Chouan, Masier Michel Fontaine Ed. 2015 — La Vienne pendant le Seconde Guerre mondiale, ONAC. — Notes Jean Claude Corneille et témoignage de René Deschamps recueilli en 2015 — mémorial genweb — Mémoire des Hommes — État civil — Geocatching.com : iconographie stèle

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable