ISSARTEL Adolphe, Lucien

Par Robert Serre

Né le 9 août 1919 à Saint-Etienne (Loire), tué le 3 août 1944 à Saint-Jean-en-Royans (Drôme) ; résistant des FFI.

Âgé de 25 ans, Adolphe Issartel, résistant du C11 (alias Roger), originaire de Saint-Étienne (Loire), fut tué le 1er août 1944 à Bouvante, achevé à la baïonnette.
Son nom figure sur la stèle de la clairière de Lente Bouvante.
Homologué FFI. Mention Mort pour la France. Son nom est inscrit sur le Monument aux Morts de la Manufacture Nationale d’Armes de Saint Etienne (MAS).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183334, notice ISSARTEL Adolphe, Lucien par Robert Serre, version mise en ligne le 12 août 2016, dernière modification le 24 janvier 2021.

Par Robert Serre

SOURCES : Archives remises à l’AERD par le fils d’André Vincent-Baume, puis déposées aux Arch. Dép. Drôme. — Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 267. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 358, 383. — Le Pionnier du Vercors, n° 45 de janvier 1984. — Mémoire des Hommes. — Service historique de la Défense, Caen AC 21 P 54822 et Vincennes GR 16 P 302436 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément