JEANNERET Marcel

Par Robert Serre

Né le 16 mai 1922 à Couches (Saône-et-Loire), tué le 23, 24 ou 28 juillet 1944 à la prison à Die (Drôme) ; résistant des FFI.

Résistant originaire de Couches-les-Mines (Saône-et-Loire), catholique. Le C 7 ayant été dissous, il rejoignit le 10 mai 1944 le C 12 au-dessus de Saint-Agnan-en-Vercors. Pris à l’hôpital de Die et tué à la prison à Die le 23, 24 ou 28 juillet 1944, par la Milice et les Allemands.
Interné résistant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183338, notice JEANNERET Marcel par Robert Serre, version mise en ligne le 12 août 2016, dernière modification le 25 janvier 2021.

Par Robert Serre

SOURCES : Patrick Martin, La Résistance dans le département de la Drôme, 1940-1944, thèse Université Paris IV Sorbonne, 2001, base de données noms. Veyer : Jean Veyer, Souvenirs… p. 73. L-E Dufour, Drôme terre de liberté, PL-NT 1994, p. 195. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 123. — Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 269. : Jean Abonnenc, Il n’est pas trop tard pour parler de Résistance, imp. Cayol, Die, 2004. 353. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 286. — Stèle des fusillés Die. — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 308414 et Caen SHD/ AC 21 P 576393 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément