LIVACHE Léon (« Dix-francs »)

Par Robert Serre

Habitant de Romeyer. Résistant de Die, catholique, membre militant du Parti Communiste Français de Die ; exécuté le 23 juillet 1944 à Die (Drôme).

Léon Livache fut l’un des premiers résistants de Die en 1941. Il participa à la mise sur pied d’une résistance organisée à Die en juin 1942. Il fut assassiné par la Milice à Die route de Romeyer le 23 juillet 1944. Les voitures allemandes passèrent sur son cadavre plusieurs fois dans la journée. Son corps fut découvert le 24 juillet.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183473, notice LIVACHE Léon (« Dix-francs ») par Robert Serre, version mise en ligne le 14 août 2016, dernière modification le 13 avril 2017.

Par Robert Serre

SOURCES : Patrick Martin, La Résistance dans le département de la Drôme, 1940-1944, thèse Université Paris IV Sorbonne, 2001, base de données noms. P.Bolle "Die, histoire..", page 380. Veyer : Jean Veyer, Souvenirs… p. 18, 71, 73, 74. Thèse A. Chaffel, page 42. L-E Dufour, Drôme terre de liberté, PL-NT 1994, p. 195. Fédération des Unités combattantes de la Résistance et des FFI de la Drôme, Pour l’amour de la France, Peuple Libre, Valence, 1989, p. 351. — Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 269. : Jean Abonnenc, Il n’est pas trop tard pour parler de Résistance, imp. Cayol, Die, 2004. 353. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 286. Escolan Patrice, Ratel Lucien, Guide-mémorial du Vercors résistant, Le cherche-midi éditeur, Paris, 1994, p. 319. — Monument aux morts et stèle des fusillés Die.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément