LONG Gustave

Par Robert Serre

Né le 10 juillet 1912 à Condorcet (Drôme), abattu le 19 mars 1944 à Condorcet ; maçon ; résistant.

Âgé de 32 ans, maçon demeurant au hameau de Saint-Pons à Condorcet, communiste. Le 19 mars 1944, une colonne d’environ 250 Allemands précédés par une automitrailleuse et 3 canons de 37 mm, qui recherchaient des réfractaires ou des terroristes et transportaient le Dr Jean Bourdongle capturé à Nyons, arrivent au hameau de Saint-Pons à Condorcet. Ils arrêtent Bertin Montlahuc et Gustave Long, puis le père Silan et son fils, ensuite Stanislas Gras. Le jeune berger Raspail, qui gardait ses chèvres, est abattu au fusil-mitrailleur. Le fils de Gras, Marcel, et son ouvrier Pellagati s’enfuient.
Les Allemands questionnent Stanislas Gras qui refusa de dénoncer le maquis de Saint-Pons, ils incendièrent le groupement des Chantiers de jeunesse n°33 où un maquis a séjourné auparavant. Ils détruisirent les fermes du hameau. Puis vers 17 h, après les avoir torturées, ils fusillèrent ces six personnes.
Gustave Long obtint la mention Mort pour la France et le titre d’Interné résistant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183475, notice LONG Gustave par Robert Serre, version mise en ligne le 14 août 2016, dernière modification le 18 février 2021.

Par Robert Serre

SOURCES : Patrick Martin, La Résistance dans le département de la Drôme, 1940-1944, thèse Université Paris IV Sorbonne, 2001, base de données noms. Fédération des Unités combattantes de la Résistance et des FFI de la Drôme, Pour l’amour de la France, Peuple Libre, Valence, 1989, p. 202-203. — Thèse A. Chaffel, p. 42. Arch. Nat., BCRA, 3AG2/478-171 Mi 189 dossier 4. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 98. — Albin Vilhet, La Résistance dans le Nyonsais, p. 31. — L-E Dufour, Drôme terre de liberté, PL-NT 1994, p. 128. — Arch. Dép. Rhône, 1808 W 280. — Monument Saint-Pons. — Service historique de la Défense, Caen, AC 21 P 75526 et AC 21 P 565757 ; Vincennes GR 16 P 375849 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément