MAGINI Enzo

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

Né le 31 janvier 1926 à Spoleto (Italie), exécuté sommairement le 21 juillet 1944 à Vassieux-en-Vercors (Drôme) ; résistant de l’Armée secrète, homologué Forces françaises de l’Intérieur et interné résistant (DIR).

Enzo Magini habitait Fontaine (Isère).
Il s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs du maquis du Vercors, secteur 8 de l’AS-Isère.
Ses services sont homologués à partir du 7 juillet 1944.
Fait prisonnier alors qu’il luttait contre les Allemands qui venaient d’investir le plateau du Vercors avec des planeurs, Enzo Magini fut sommairement exécuté le 21 juillet 1944 au hameau de la Mure à Vassieux-en-Vercors (Drôme).
Il fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur et interné résistant (DIR).
Il est inhumé dans le cimetière de La Poya à Fontaine.
Son nom figure sur le monument aux morts 1939-1945 de Fontaine et sur le monument commémoratif départemental à Saulce-sur-Rhône (Drôme).


Notice provisoire

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183484, notice MAGINI Enzo par Robert Serre, Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 15 août 2016, dernière modification le 3 octobre 2021.

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 382971 (nc) ; GR 19 P 38/16. — AVCC Caen, AC 21 P 511034 (nc). — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 235. — Mémoire des hommes. — Geneanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément