MARCHAND Pierre, Joseph

Par Jean-Luc Marquer, Robert Serre

Né le 25 novembre 1911 à Lyon IIIème arr. (Rhône) , sommairement exécuté en représailles le 29 août 1944 à Chanas (Isère) ; chauffeur à la S.N.C.F. ; homologué Forces françaises combattantes, réseau Résistance Fer.

Pierre, Joseph Marchand était le fils de Joanny et de Marie, Madeleine Duche.
Il épousa Louise, Henriette Mermet et ils eurent trois enfants.

Il exerçait la profession de chauffeur SNCF et était rattaché au dépôt Lyon-Mouche (Rhône).

Il rejoignit les Forces françaises combattantes et appartint au réseau "Résistance Fer".
Il fut homologué agent P1 à partir du 1er juin 1944 et agent P2 à partir du mois d’août, avec le rang de chargé de mission de troisième classe, assimilé au grade de sous-lieutenant.

Fin août 1944, la famille Marchand se trouvait à Chanas (Isère).
Le 29 août 1944, alors qu’il venait chercher du lait pour ses enfants, Pierre Marchand fut arrêté dans le hameau des Guyots, en représailles à l’attaque d’un convoi allemand par un groupe de F.F.I.
Il fut fusillé avec 17 autres otages dans une grange ensuite incendiée.

Il obtint la mention "Mort pour la France" et fut homologué interné politique.

Son nom figure sur le monument érigé sur les lieux du massacre.

Voir : Chanas

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183492, notice MARCHAND Pierre, Joseph par Jean-Luc Marquer, Robert Serre, version mise en ligne le 15 août 2016, dernière modification le 5 mai 2021.

Par Jean-Luc Marquer, Robert Serre

SOURCES : SHD Vincennes : GR 16 P 392045 — Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 281. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 449. — Mémorial GenWeb — État Civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément