MANOUKIAN Hagop (Charles)

Par Astrig Atamian

Né en 1910 à Seuleuz dans le vilayet de Brousse (Bursa en Turquie), Arménien originaire de l’Empire ottoman, orphelin, employé, au Parti communiste français en 1934 à Aix-en-Provence, établi en Arménie soviétique en 1936.

Né dans une famille de paysans, Hagop Manoukian fut déporté en 1915 au cours du génocide des Arméniens et revint en 1918 dans son village natal où il retrouva son frère de Dakès.
Ensemble, ils partirent à Philippolis (Plovdiv) en Bulgarie en 1922. Hagop Manoukian fut embauché dans une cantine puis travailla comme ouvrier cordonnier.
Il arriva en France, à Marseille, fin 1929 et se fit de nouveau embaucher dans une cantine. Il devint membre du HOK (Comité d’aide à l’Arménie, fondé à Erevan en 1921) en 1930. En 1932, il s’établit à Aix-en-Provence où il participa avec son frère Dakès à la création d’une section du HOK en 1933.
Hagop Manoukian adhéra au Parti communiste français en 1934 (région marseillaise, rayon d’Aix, cellule n°1).
Avec quelque 1 800 Arméniens, dont son frère Dakès, Hagop Manoukian quitta la France à bord du Sinaïa le 9 mai 1936 et partit s’installer en Arménie soviétique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183763, notice MANOUKIAN Hagop (Charles) par Astrig Atamian, version mise en ligne le 20 août 2016, dernière modification le 20 août 2016.

Par Astrig Atamian

SOURCES : ARA, Erevan 1 67 65.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément