MOMDJIAN Nichan (Surcouf)

Par Astrig Atamian

Né à Sivas le 11 avril 1906, Arménien originaire de l’Empire ottoman, orphelin, au Parti communiste français en 1927 chez Renault et à Alfortville, à la CGTU en 1929, expulsé de France en 1934, établi en Arménie soviétique.

Fils d’ouvrier agricole et d’une tapissière, Nichan Momdjian fut déporté en 1915 au cours du génocide des Arméniens et devint orphelin. Il travailla dans une famille arabe jusqu’en 1921 puis fut placé dans un orphelinat arménien à Mossoul. Il travailla ensuite dans une pharmacie à Bagdad.
Il arriva en France en avril 1924 et se fit embaucher chez Renault.
Nichan Momdjian devint membre du Parti communiste français en 1927 et milita à Alfortville dans la cellule 1314. Il adhéra à la CGTU en 1929 et au SRI en 1931. Il se fit expulser de France en 1934.
Le SRI se chargea de son départ pour l’URSS. Il arriva à Moscou le 11 décembre 1934 où il fut hébergé par le SRI pendant un mois, puis partit en Arménie soviétique.
Les responsables de la cellule 1314 d’Alfortville rédigèrent alors un certificat attestant de l’engagement exemplaire de Nichan Momdjian.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183781, notice MOMDJIAN Nichan (Surcouf) par Astrig Atamian, version mise en ligne le 20 août 2016, dernière modification le 7 juillet 2020.

Par Astrig Atamian

SOURCES : RGASPI, Moscou, 495 270 7857 et 6824.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément