ROUX Auguste [pseudonyme dans la Résistance : Colimet]

Par Jean-Marie Guillon, Jean-Louis Ponnavoy

Né le 20 novembre 1920 au hameau de La Bastie à Peyroules (Basses-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence), exécuté sommairement le 15 août 1944 à Nice (Alpes-Maritimes) ; cultivateur ; résistant de l’Organisation de résistance de l’armée (ORA).

Auguste Roux était le fils naturel de Rosine Roux. Il était cultivateur à La Bastie. Il fut membre de l’Organisation de résistance de l’armée (ORA). Auguste Roux aurait été arrêté lors des obsèques d’un résistant à Séranon (Alpes-Maritimes) par la Milice. Plus probablement, il aurait été arrêté par des auxiliaires français des polices allemandes à la suite d’une dénonciation, une mitraillette ayant été trouvée chez lui.
Il fut transféré aux Nouvelles Prisons de Nice et interrogé. À l’annonce du débarquement en Provence le 15 août 1944, il fut exécuté le jour même avec vingt autres résistants (plus deux hommes de main du Parti populaire français arrêtés pour vol), otages désignés par la Sipo-SD. Ils furent emmenés en camion dans un terrain vague du quartier de l’Ariane au nord-est de la ville, le long du fleuve Paillon. Dès qu’ils en descendirent, ils furent abattus les uns après les autres à coups de mitraillette.
Il ne fut officiellement identifié que le 31 janvier 1945 par un jugement du tribunal civil de Nice et déclaré "Mort pour la France" le 7 novembre 1955. Il a été décoré de la Médaille de la Résistance à titre posthume le 27 décembre 1960.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183834, notice ROUX Auguste [pseudonyme dans la Résistance : Colimet] par Jean-Marie Guillon, Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 21 août 2016, dernière modification le 14 octobre 2021.

Par Jean-Marie Guillon, Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémoire des Hommes SHD Vincennes GR 16 P 525196 (nc). — Documents, témoignages, recherches n°2 et 23, Nice, sd, Musée de la Résistance azuréenne. — Robert Girod, Résistance, Les fusillés de l’Ariane, Villefranche-sur-Mer, ARTEPHIS, 1994. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément