YAGHDJIAN Meguerditch

Par Astrig Atamian

Né en 1912 à Sébastia (Sivas en Turquie), Arménien originaire de l’Empire ottoman, déporté en 1915, au Parti communiste français à Marseille en 1934, établi en Arménie soviétique en 1936.

Né dans une famille de cochers, Meguerditch Yaghdjian fut déporté en 1915 au cours du génocide des Arméniens. Il se retrouva à Malatia puis revint à Sébastia en 1918.
De 1923 à 1925, il fut scolarisé à Istanbul chez les frères Mekhitaristes, une congrégation arménienne catholique.
Meguerditch Yaghdjian arriva en France en 1925, à Marseille. Il se rapprocha du Parti communiste français en 1930, intégra le HOK (Comité d’aide à l’Arménie, fondé à Erevan en 1921) en 1931 puis devint membre du Parti communiste français en 1934. Il occupa des responsabilités au sein de quatre cellules à Saint-Jérôme (Marseille), distribuait la presse et assuma tour à tour le rôle de secrétaire et de trésorier.
Au chômage, Meguerditch Yaghdjian quitta la France le 9 mai 1936 à bord du Sinaïa et partit, avec quelque 1 800 Arméniens, s’installer en Arménie soviétique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183864, notice YAGHDJIAN Meguerditch par Astrig Atamian, version mise en ligne le 21 août 2016, dernière modification le 21 août 2016.

Par Astrig Atamian

SOURCES : ARA, Erevan, 1 67 98.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément