YAYLIAN Sempat

Par Astrig Atamian

Né en 1901 à Kahrat, un village du vilayet de Sébastia, Arménien originaire de l’Empire ottoman, orphelin, ouvrier, à la CGTU en 1928, au Parti communiste français à Marseille en 1933, établi en Arménie soviétique en 1936.

Né dans une famille de paysans, Sempat Yaylian devint orphelin en 1915 et garçon de ferme chez des Turcs.
En 1918, il travaillait chez un forgeron et partit pour Istanbul en 1922 où il se fit embaucher sur des chantiers anglais. En 1923, il se trouvait à Beyrouth et travaillait toujours sur des chantiers.
Il arriva en France en 1925 et entra à l’usine.
Sempat Yaylian adhéra à la CGTU en 1928, au parti hentchak (SD arménien) en 1929. Il quitta le parti hentchak en 1932 et rejoignit le HOK (Comité d’aide à l’Arménie, fondé à Erevan en 1921). Il adhéra au SRI et intégra le Parti communiste français à Marseille en 1933.
Au chômage depuis 1934, Sempat Yaylian s’inscrivit sur les listes du rapatriement vers l’Arménie soviétique. Il embarqua sur le Sinaïa le 9 mai 1936 avec sa femme, leurs trois enfants, sa belle-mère et quelque 1 800 Arméniens.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183865, notice YAYLIAN Sempat par Astrig Atamian, version mise en ligne le 21 août 2016, dernière modification le 21 août 2016.

Par Astrig Atamian

SOURCES : ARA, Erevan, 1 67 97.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément