CHEVALLIER Yvonne, Madeleine [épouse GRAVIER]

Par Daniel Grason

Née le 7 mai 1921 à Paris (XIIIe arr.), tuée par balles le 20 août 1944 à Paris (XIIIe arr.) ; employée en usine ; membre des Forces Françaises Combattantes (F.F.C.).

Fille de Augustin, François Chevallier, chauffeur de tramway et de Marie, Léontine, née Tremblin, couturière, Yvonne Chevallier épousa le 1er mai 1926 Édouard, Alexandre Graveau en mairie de Blois (Loir-et-Cher).
Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle vivait 3 rue Vandrezanne à Paris (XIIIe arr.). Lors des combats de la Libération des échanges de tirs eurent lieu dans la rue à la hauteur du n° 24, elle fut tuée. Une plaque commémorative apposée sur l’immeuble indiqua : « Chevallier Yvonne tombée sous les balles allemandes le 20 août 1944 à l’âge de 24 ans ».
Yvonne Chevallier avait été homologuée au titre des Forces Françaises Combattantes (FFC) d’obédience gaulliste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183961, notice CHEVALLIER Yvonne, Madeleine [épouse GRAVIER] par Daniel Grason, version mise en ligne le 7 avril 2021, dernière modification le 7 avril 2021.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo. BA 1801. – Bureau Résistance GR 16 P 127628. – Site internet GenWeb. – État civil archives de Paris numérisé acte de décès n° 2374. – Nos remerciements à Monsieur Pierre Gandois pour les informations qu’il nous a transmises, ce qui a permis de rétablir les faits.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément