PEPIAK Jean

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

Né le 23 novembre 1923 à Narol (Pologne), mort en action le 21 juillet 1944 à Vassieux-en-Vercors (Drôme) ; résistant de l’Armée secrète, homologué Forces françaises de l’Intérieur.

Jean PEPIAK
Jean PEPIAK
Photo : Éric Bois, Souvenir Français

Résistant originaire de Pologne, habitant La Mure (Isère), Jean Pepiak s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs du maquis du Vercors, secteur 8 de l’As-Isère où se trouvait déjà son frère François. Ses services sont homologués à partir du 1er juin 1944. Il fut incorporé au 11e régiment de Cuirassiers reconstitué dans le Vercors.
Il fut tué le 21 juillet 1944 au hameau de la Mure à Vassieux-en-Vercors (Drôme) en combattant les soldats allemands qui venaient de débarquer de planeurs.
Jean Pepiak obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur.
Il est enterré au cimetière communal de La Mure.
Son nom figure sur le monument commémoratif aux FFI à La Mure et sur le Mémorial de la Résistance drômoise à Mirmande (Drôme).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183962, notice PEPIAK Jean par Robert Serre, Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 23 août 2016, dernière modification le 26 avril 2022.

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

Jean PEPIAK
Jean PEPIAK
Photo : Éric Bois, Souvenir Français

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 127232 (nc). — SHD, Vincennes, GR 16 P 465439 (nc) ; GR 19 P 38/16, p. 14 et 71. — Archives remises à l’AERD par le fils d’André Vincent-Baume, puis déposées aux Arch. Dép. Drôme. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 235. — Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 279. — Mémoire des hommes. — Mémorial GenWeb. — 11eme-cuirassiers-vercors.com.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément