PEPIAK François, Pierre

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

Né le 21 septembre 1926 à La Mure (Isère), mort en action le 21 juillet 1944 à Vassieux-en-Vercors (Drôme) ; résistant de l’Armée secrète, homologué Forces françaises de l’Intérieur.

François PEPIAK
François PEPIAK
Photo : Éric Bois, Souvenir Français

Résistant d’origine polonaise, habitant La Mure (Isère), François Pepiak s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs du maquis du Vercors, secteur 8 de l’As-Isère. Ses services sont homologués à partir du 29 avril 1944. Il avait été incorporé au 11e régiment de Cuirassiers reconstitué dans le Vercors.
Son frère Jean le rejoignit le 1er juin 1944.
Il fut tué le 21 juillet 1944 au hameau de la Mure à Vassieux-en-Vercors (Drôme) en combattant les soldats allemands qui venaient de débarquer de planeurs.
François Pepiak obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur.
Il est enterré au cimetière communal de La Mure.
Son nom figure sur le monument commémoratif aux FFI à La Mure et sur le Mémorial de la Résistance drômoise à Mirmande (Drôme).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183963, notice PEPIAK François, Pierre par Robert Serre, Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 23 août 2016, dernière modification le 26 avril 2022.

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

François PEPIAK
François PEPIAK
Photo : Éric Bois, Souvenir Français

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 127231 (nc). — SHD, Vincennes, GR 16 P 465438 (nc) ; GR 19 P 38/16, p. 14 et 71. — Archives remises à l’AERD par le fils d’André Vincent-Baume, puis déposées aux Arch. Dép. Drôme. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 235. — Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 279. — Mémoire des hommes. — Mémorial GenWeb. — 11eme-cuirassiers-vercors.com

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément