ROCH Georges, André, Marius

Par Robert Serre, Michel Thébault

Né le 2 août 1926 à Romans-sur-Isère (Drôme), exécuté sommairement le 27 juillet 1944 à Saint-Agnan-en-Vercors (Drôme) ; ouvrier en chaussures ; résistant FFI.

Georges Roch, âgé de 17 ans, était ouvrier en chaussures à Romans-sur-Isère. Il s’engagea dans la résistance à à Romans, où il fut blessé par balle. Transporté à l’hôpital du maquis installé dans un premier temps à Saint-Martin-en-Vercors, il fit partie des grands blessés restés à la grotte de la Luire à Saint-Agnan-en-Vercors (Drôme) où s’était replié l’hôpital du maquis pour échapper à l’avance allemande. Après la découverte de l’hôpital par des soldats allemands, Georges Roch fut l’un des quatorze hommes abattus sur leur brancard le 27 juillet 1944 sur le tertre à 300 m en contrebas de la grotte.

Il obtint la mention mort pour la France, le statut Interné – Résistant (DIR) et fut homologué FFI. Il reçut à titre posthume la Médaille de la Résistance par décret du 22 mars 1960. Son nom est inscrit sur la plaque commémorative de l’Hôtel de Ville de Romans-sur-Isère et sur la stèle commémorative dressée sur le parc de stationnement de la Grotte de La Luire avec l’inscription suivante « le 27 juillet 944, les Grands Blessés soignés à l’Hôpital du Maquis replié à la Grotte de la Luire, furent transportés ici et achevés sur leurs brancards ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article184122, notice ROCH Georges, André, Marius par Robert Serre, Michel Thébault, version mise en ligne le 25 août 2016, dernière modification le 20 février 2021.

Par Robert Serre, Michel Thébault

SOURCES : SHD Vincennes GR 16 P 515743 et SHD Caen AVCC AC 21 P 146980 (à consulter) — Archives remises à l’AERD par le fils d’André Vincent-Baume, puis déposées aux Arch. Dép. Drôme. — Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 275. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 285, 325. Arch. Dép. Drôme, 132 J 1.— Mémoire des Hommes — Mémorial genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément