TANZI David, René

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

Né le 7 mars 1919 à Dombasle (aujourd’hui Hachem, Algérie), sommairement exécuté le 31 juillet 1944 à Saint-Guillaume (Isère) ; coiffeur ; résistant, chasseur au 12ème B.C.A.

Tombe de David TANZI, Nécropole Nationale de Saint-Nizier-du-Moucherotte (Isère)
Tombe de David TANZI, Nécropole Nationale de Saint-Nizier-du-Moucherotte (Isère)
Photo : Thierry Pinel, Geneanet, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0

David, Remi Tanzi était le fils de Haïm Tanzi et d’Esther Dayan, juifs originaires d’Algérie.
Ses parents, qui habitaient à Marseille (Bouches-du-Rhône), furent pris dans une rafle et déportés, Haïm pour Sobibor le 23 mars 1943 et Esther pour Auschwitz le 31 juillet 1943. Ils ne revinrent pas.
David Tanzi habitait 154 Groupe Clovis Hugues, La Belle de Mai à Marseille et était coiffeur.
Il se réfugia à Romans-sur-Isère (Drôme), puis s’engagea dans la Résistance et rejoignit le Vercors où il intégra la Compagnie Abel au sein du 12ème Bataillon de Chasseurs Alpins reconstitué.
Il fut fait prisonnier le 31 juillet 1944 à Saint-Guillaume (Isère) alors qu’il tentait de gagner la vallée du Drac après l’ordre de dispersion donné le 23 juillet 1944 par le chef militaire de Vercors, François Huet.
À la nuit, il fut conduit avec plusieurs autres résistants arrêtés, au lieu-dit Loche, sur le bord de la Gresse.
Là les résistants furent attachés deux à deux puis sommairement exécutés de dos.
Le 17 août 1944, au lieu-dit "Loche", disent les actes de décès, sept cadavres furent découverts. Toutes les victimes portaient des traces de balles dans la nuque.
L’un des actes de décès rédigés le 18 août 1944, le numéro 5, contient les indications suivantes : « Individu de sexe masculin dont l’identité n’a pu être établie et dont la mort paraît remonter à quinze jours, présumé célibataire, dont le signalement est le suivant : Âgé d’environ vingt ans, mesurant un mètre soixante-quinze, vêtu d’un e chemise bleue, d’un chandail en laine grise des chantiers, d’un pantalon de golf, d’une ceinture, chaussé de bas gris et chaussinettes, souliers jaunes anglais.
Un jugement du tribunal civil de Grenoble rendu du 10 janvier 1945 reconnut en cet inconnu David Tanzi.
Il obtint la mention "Mort pour la France".
Il est désormais enterré dans la Nécropole Nationale de Saint-Nizier-du-Moucherotte (Isère), tombe 79.
Son nom figure sur le monument commémoratif érigé hameau du Lombardier, commune de Saint-Guillaume et sur le monument aux morts 1939-1945 de Saint-Guillaume (plaque apposée sur la façade de l’église).


Notice provisoire


Voir : Saint-Guillaume

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article184237, notice TANZI David, René par Robert Serre, Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 26 août 2016, dernière modification le 18 février 2021.

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

Tombe de David TANZI, Nécropole Nationale de Saint-Nizier-du-Moucherotte (Isère)
Tombe de David TANZI, Nécropole Nationale de Saint-Nizier-du-Moucherotte (Isère)
Photo : Thierry Pinel, Geneanet, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0

SOURCES : Arch. Dép. Isère, Mémorial de l’oppression, 2 MI 2233, transmis par B. Tixier, Association "Histoire et patrimoine du Gua" — SHD Vincennes GR 16 P 563515 (à consulter) — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 347. — Thierry Pinel, Monographie en PDF : La Nécropole de Saint-Nizier-du-Moucherotte, août 2016 — Base de données du Mémorial de la Shoah (Paris) — État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément