MASANA Paul [écrit souvent "MASSANA"]

Né le 15 mars 1928 à Perpignan (Pyrénées-Orientales), tué à Perpignan le 20 août 1944 à Perpignan (Pyrénées-Orientales) ; victime civile des combats de la Libération de Perpignan ; employé à la conserverie Saint-Mamet (Saint-Estève, Pyrénées-Orientales)

Son nom est orthographié "Massana" dans les ouvrages signalés dans les sources de cette notice et "Massane" dans Le Républicain du 26 août 1944. Mais "Masana" est le nom qui figure à l’état civil de Perpignan. Il était le fis naturel de Michel Masana et de Marie Juan. Paul Masana résidait à Perpignan 65, route d’Elne.

Il fut tué le 20 août (le 21 d’après l’acte de décès repris par Xanxo (op. cit., pp. 94-95) : mais les combats de la Libération de Perpignan prirent fin le 20 au matin) vers 12 heures au champ de tir de Perpignan, sans doute lors du retrait définitif des forces allemandes de Perpignan. L’acte de décès fut dressé le 21 août à quatorze heures, sur la déclaration de Michel Carboneil employé des pompes funèbres. Le lieu de son exécution se situait à proximité de son domicile. Il n’a pas eu droit à la mention « mort pour la France ».

Il eut droit, le 22 août 1944, à des obsèques solennelles, avec dix-sept autres victimes des combats des 19 et 20 août 1944 à Perpignan. Les cercueils furent transportés à dos d’homme dans les rues de la ville. Ils défilèrent devant une foule nombreuse, parcourant les rues du centre ville de la mairie jusqu’à la cathédrale Saint-Jean Baptiste où Mgr. Bernard, évêque d’Elne-Perpignan, donna l’absoute.

Paul Masana fut enterré dans le carré militaire du cimetière de l’Ouest à Perpignan.

Perpignan, combats de la Libération de la ville (19-20 août 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article184254, notice MASANA Paul [écrit souvent "MASSANA"], version mise en ligne le 27 août 2016, dernière modification le 26 septembre 2018.

SOURCES : Arch. com. Perpignan, état civil, acte de décès de Paul Masana. — Le Républicain, quotidien, organe du CDL des Pyrénées-Orientales, 26 août 1944. — Ramon Gual & Jean Larrieu, Vichy, l’occupation nazie et la Résistance catalane, IIb, De la Résistance à la Libération, Prades, Terra Nostra, 1998, p. 922. — Cristià Xanxo, La libération de Catalunya Nord ou le retrait allemand. Samedi 19 et dimanche 20 août 1944, Prades Terra Nostra, 2015, 151 p. [pp. 94-95]. — Site MemorialGenWeb consulté le 23 août 2016.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément