THUAIRE Marcel, Alexandre, Roger, Rémy

Par Robert Serre, Dominique Tantin, Jean-Luc Marquer

Né le 21 juin 1915 à Grasse (Alpes-Maritimes), mort en action le 21 juillet 1944 à Vassieux-en-Vercors (Drôme) ; employé ; résistant de l’Armée secrète, maquisard du Vercors homologué Forces françaises de l’Intérieur

Marcel Thuaire
Marcel Thuaire
Crédit : Robert Thuaire

Marcel, Alexandre, Roger, Rémy Thuaire était le le fils de Rémy, et de Claire, Marie, Jeanne Mouton, son épouse.
Ancien de l’École supérieure de guerre, il intégra le Génie.
Il épousa Renée Orion.
Employé à Villard-de-Lans (Isère), il rejoignit la Résistance et le maquis du Vercors, secteur 8 de l’AS-Isère.
Ses services sont homologués à partir du 16 juillet 1944.
Marcel Thuaire fut abattu le 21 juillet 1944 lors de l’attaque allemande sur Vassieux-en-Vercors.
Un jugement du tribunal civil de Die (Drôme) en date du 8 mai 1945 tient lieu d’acte de décès. Il indique que le décès a eu lieu entre le 21 juillet et le 15 août 1944.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur.
Il est inhumé à Menton (Alpes-Maritimes), au Cimetière du Trabuquet, Carré militaire Orient.
Son nom est inscrit sur le Monument aux Morts du cimetière du Trabuquet, sur une plaque commémorative de la basilique Saint-Michel à Menton (prénom Marius), sur les Monuments aux Morts d’Hyères (Var) et de Villard-de-Lans, sur la plaque commémorative, station 6 du chemin de croix, à Villard-de-Lans. et sur le monument commémoratif départemental à Saulce-sur-Rhône (Drôme).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article184265, notice THUAIRE Marcel, Alexandre, Roger, Rémy par Robert Serre, Dominique Tantin, Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 27 août 2016, dernière modification le 27 septembre 2021.

Par Robert Serre, Dominique Tantin, Jean-Luc Marquer

Marcel Thuaire
Marcel Thuaire
Crédit : Robert Thuaire

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 570686 (nc) ; GR 19 P 38/16. — AVCC Caen AC 21 P 159201 (nc). — Archives remises à l’AERD par le fils d’André Vincent-Baume, puis déposées aux Arch. Dép. Drôme. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 230. — Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 279. — Livret de famille et photographie communiqués par son neveu, Robert Thuaire. — Mémoire des hommes. — MémorialGenWeb. — Geneanet.— État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément