VABRE Henri, Justin, Marius

Par Jean-Sébastien Chorin

Né le 24 octobre 1914 à Malataverne (Drôme), exécuté en représailles le 17 août 1944 à Lyon (Rhône), chemin Barthélémy-Buyer (Ve arr.) ; cultivateur ; résistant dans la Drôme.

Henri, Justin, Marius Vabre était le fils de Joseph, Justin Vabre et de Marie, Joséphine, Henria, Antoinette Arnaud. Il était marié à Roberte, Marie-Louise Martin et avait un enfant. Il était cultivateur au hameau des Joannins à Malataverne (Drôme).
Henri Vabre était résistant. Le 3 août 1944, il fut arrêté au hameau des Joannins et incarcéré dans la prison de Montluc (Lyon, Rhône), cellule 127.
Le 17 août 1944, vers 18 heures, des bombes détruisirent des câbles téléphoniques allemands situés à Lyon, chemin Barthélémy-Buyer (Ve arr.), à l’angle de la rue Mouillard et de la rue de Bourgogne et à l’angle de la rue de la Claire et de la rue de Bourgogne. En représailles, vers 19 heures, Henri Vabre et trois autres détenus de Montluc, René Deunier, Georges Marion et Louis Sermet-Bellet, furent exécutés à coups de mitraillettes par des hommes de la Gestapo au niveau du 156 chemin Barthélémy-Buyer.
Son corps fut inscrit sous le numéro 412 dans les registres de l’institut médico-légal de Lyon.
Il fut reconnu Mort pour la France en 1945. Son nom apparaît sur le monument aux morts de Malataverne.

Notice en cours de rédaction.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article184322, notice VABRE Henri, Justin, Marius par Jean-Sébastien Chorin, version mise en ligne le 28 août 2016, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Jean-Sébastien Chorin

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, inventaire du Mémorial de l’Oppression (3808W), 3335W30, 3335W12.— Arch. Mun. Lyon, acte de décès 1123 (Ve arr.).— Arch. Dép. Drôme, 132 J 30. — Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 271. — La Résistance dans le Lyonnais 2 , p. 194. — Paul Garcin, Interdit par la censure, 1942-1944, 1944.— Note de Robert Serre.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément