SU Xianjun 蔌仙俊 ({alias} SU Guangjun ou SU Fu).

Par Lucien Bianco

Chef de bande, mort au combat à Dongmenshi (Hunan) le 17 septembre 1927 pendant l’insurrection de la Moisson d’automne.

Su Xianjun commandait le troisième (et non le meilleur) des quatre « régiments » qui composaient les forces de l’insurrection dans le Hunan : le corps d’autodéfense de Pingjiang et Liuyang, qui comprenait pour l’essentiel des paysans de la région, mi-pillards, mi-rebelles. Lui-même diplômé de la section de Wuchang de l’Académie militaire de Whampoa (Huangpu : voir Blücher), Su n’était pas, semble-t-il, membre du P.C.C. au moment où il apportait son concours à une insurrection déclenchée et dirigée par le Parti. Ce concours ne fut pas des plus heureux ni peut-être des plus zélés et l’histoire officielle n’a pas retenu le nom de Su Xianjun, en dépit de son sacrifice à Dongmenshi, sur les confins du Hunan et du Jiangxi.
Il mourut au combat à Dongmenshi (Hunan) le 17 septembre 1927 pendant l’insurrection de la Moisson d’automne (voir Peng Gongda (彭公達)).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article184418, notice SU Xianjun 蔌仙俊 ({alias} SU Guangjun ou SU Fu). par Lucien Bianco, version mise en ligne le 11 janvier 2017, dernière modification le 11 janvier 2017.

Par Lucien Bianco

SOURCES : Hofheinz (1966) et in CQ no. 32, octobre-décembre 1967. — Hsiao Tso-liang (1970).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément