ISAIA Jean

Par Jean-Marie Guillon

Né le 28 novembre 1908 à Le Sauze-du-Lac (Basses-Alpes/Alpes-de-Haute-Provence), tué le 15 juin 1944 à Enchastrayes (Basses-Alpes/Alpes-de-Haute-Provence) ; cultivateur ; résistant.

La vallée de l’Ubaye (Basses-Alpes/Alpes-de-Haute-Provence) était passée sous le contrôle de la Résistance à la suite du débarquement en Normandie, le 6 juin 1944. Elle fut reprise par l’armée allemande quelques jours après. C’est au cours d’une opération des occupants que Jean Isaïa, cultivateur au hameau du Sauze (commune d’Enchastrayes), trouva la mort le 15 juin 1944. D’après sa femme, cherchant à fuir en voyant arriver des soldats allemands, il mourut carbonisé dans un fenil de sa ferme auquel ceux-ci avaient mis le feu.
Il fut homologué FFI.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article184633, notice ISAIA Jean par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 1er septembre 2016, dernière modification le 24 janvier 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCE : SHD GR 16 P 302029. ⎯ . ⎯ Arch. dép. Alpes-de-Haute-Provence 42 W 105. ⎯ Amicale des maquisards et résistants secteur Ubaye, Journal de marche de la Résistance en Ubaye, [sl.] , [sd]. ⎯ Une vallée frontière dans la Seconde Guerre mondiale. Histoires vécues en Ubaye 1939-1945, Barcelonnette, Sabença de la Valèia/Connaissance de la vallée, 1990, p. 122. — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 302029 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément