TOUTOUZIAN Hargazoun ou Erghezem [dit Maurice]

Par Jean-Marie Guillon

Né le 3 avril 1908 à Karpouth (Empire ottoman), exécuté sommaire le 7 juillet 1944 à Saint-Denis-en-Bugey (Ain) ; commerçant ; victime civile.

Maurice Toutouzian de son vrai prénom Hargazoun était le fils de Ouanès et de Martha Bardoian. Marchand forain et vendeur de bonbons à Cavaillon (Vaucluse), où il était domicilié place Voltaire, Maurice Toutouzian était un réfugié arménien, venu d’Anatolie après les massacres perpétrés par le régime turc. Marié en 1935 avec Markridi (ou Markindik) Arzoumanian, il était père de trois enfants. Il fut pris par les Allemands au cours d’une rafle à Saint-Denis-en-Bugey, près d’Ambérieu (Ain), le 7 juillet 1944. Brutalisé, il fut abattu le même jour en compagnie de deux autres victimes.
L’acte de décès mentionne qu’il décéda le 8 juillet à une heure, route de Lyon.
Son signalement était le suivant : « âgé d’environ 40 ans, taille 1 mètre 62 environ, cheveux bruns, pas de moustache, flanelle blanche, chemise à rayures verte, chandail de laine marron, ceinture de flanelle grise, veste grise, pantalon de drap bleuté à rayures, souliers de cuir bas jaunes ».
L’acte de décès fut dressé le jour même au nom d’un inconnu sur la déclaration de Émile Moine, 64 ans, garde champêtre à Saint-Denis. Il fut l’objet d’un jugement rectificatif par le Tribunal civil de Belley rendu le 29 janvier 1947 et transcrit le 12 mars 1947 à Saint-Denis.
La mention « mort pour la France » lui fut attribuée en 2012 et une plaque commémorative dévoilée à Cavaillon le 8 mai de la même année.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article184641, notice TOUTOUZIAN Hargazoun ou Erghezem [dit Maurice] par Jean-Marie Guillon , version mise en ligne le 1er septembre 2016, dernière modification le 14 octobre 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Mémoire des Hommes SHD Caen DAVCC 21 P 403362 (nc). — site www.armeniandiaspora.com.— Jean Giroud, Cavaillon se souvient 1939-1945, sl, rééd. 2015.— État civil (acte de décès).— Notes de Jean-Louis Ponnavoy.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément