BAYOU Marguerite [née GEORGES Marguerite]

Par Olivier Dedieu

Née le 3 janvier 1924 à Dampierre (Haute-Marne), morte le 15 juillet 2015 à Saint-Chinian (Hérault) ; institutrice, militante SFIO, maire de Saint-Chinian (Hérault).

Fille d’un couple d’instituteurs de Haute-Marne, Marguerite Georges fut élevée dans un milieu laïque, syndicaliste et socialiste. A Wassy, en 1934, elle rencontra Raoul Bayou, instituteur intérimaire dans la même école que ses parents. Très lié à la famille Georges, Raoul Bayou, convainquit, en 1939, au début de la guerre, sa famille de la mettre en internat au lycée de Béziers. Un an plus tard, elle revint chez ses parents avant de finir sa scolarité au lycée de Versailles pendant deux ans.

En 1943, elle épousa Raoul Bayou et le couple vint s’installer dans l’Hérault. Institutrice, elle fut nommée, comme son mari, à Berlou et y resta pendant deux ans, avant d’être nommée à Bessan. Elle fut par la suite nommée à Saint-Chinian où elle fit la totalité de sa carrière comme institutrice puis comme professeur de cours complémentaire.

Militante de la SFIO dès 1945, elle fut secrétaire adjointe de la section de Saint-Chinian en 1954. En 1958, elle quitta un temps Saint-Chinian pour Paris avec son fils étudiant, Raoul Bayou étant devenu député. Son mari lui proposa alors de devenir conseillère municipale de Saint-Chinian, ce qu’elle accepta et fut élue en 1965. Adjointe, elle devint maire de la commune en 1969, à la suite du décès du maire et resta en fonction jusqu’en 1983, date à laquelle elle décida de ne pas se représenter.

Favorable à la CED, Marguerite Bayou fut membre de la commission administrative fédérale de la SFIO puis du PS dès 1968 et le resta dans les années 1970. Elle fut membre du bureau fédéral en 1970 en charge des femmes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article184677, notice BAYOU Marguerite [née GEORGES Marguerite] par Olivier Dedieu, version mise en ligne le 1er septembre 2016, dernière modification le 5 juillet 2021.

Par Olivier Dedieu

SOURCES : Arch. Dép. Hérault 785 W 5, 1021 W 185. — Entretien avec l’auteur.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément