MAGNIN Henri Emile [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy Dominique Petit

Né le 16 juillet 1875 à Besançon (Doubs), demeurant 122 Grand rue, crieur du journal Le Père Peinard à Besançon.

Militant de Besançon au début des années 1890, Henri Magnin y était le crieur local du Père Peinard. Le 29 juillet 1893 il avait été condamné par le tribunal de Belfort à 25 francs d’amende pour « coups ».
Le 10 novembre 1893, Magnin avait été condamné par le tribunal de simple police à 5 francs d’amende et 1 jour de prison pour avoir crié «  Vive l’anarchie » et avoir occasionné un scandale dans la Grand rue.
Pendant la nuit du 10 au 11 novembre 1893, il a été arrêté en flagrant délit d’affichage de placards outrageants envers le tzar.
Avec l’italien Fasola, il avait affiché 76 de ces placards quand les agents l’ont arrêté, il n’était qu’une heure et demi du matin et il lui restait cent affiches à coller.
C’est lui qui vendait le journal Le Père Peinard à Besançon et dans les communes voisines.
Il fut de nouveau arrêté en décembre 1893 et poursuivi pour « association de malfaiteurs » avec Charles Reuge et Bardot. Lors de la perquisition effectuée à son domicile le 1er janvier 1894, la police n’avait pu saisir que de nombreux exemplaires de brochures (Les anarchistes de Xérés ; Manifeste anarchiste ; Ephémérides anarchiques ; L’esprit de révolte ; Déclaration d’Etievant ; La morale anarchiste ; Chez nous en Suisse ou les libertés helvétiques mises à nue ; Entre paysans ; La peste religieuse...") et des exemplaires du Père Peinard et de La Révolte. Selon ses déclarations tous ces documents lui avaient été laissés par le compagnon Bardot qui avait habité la même chambre et dont il partageait les convictions anarchistes. La police découvrit également dans un tiroir de la table de toilette un moule en plâtre, de forme carrée, paraissant avoir servi à un essai de fabrication de fausse monnaie.
Tous trois furent remis en liberté le 10 janvier 1894 à la suite d’un non lieu du juge d’instruction.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article184744, notice MAGNIN Henri Emile [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy Dominique Petit, version mise en ligne le 2 septembre 2016, dernière modification le 4 septembre 2016.

Par Rolf Dupuy Dominique Petit

SOURCES : Arch. Nat. BB18/6449, F7/12508. — La Révolte, année 1893 — Le Père Peinard, 19 novembre 1893

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément