HYRON Georges

Par Michel Desrues, Magali Even

Né en 1889 à La Baconnière (Mayenne), abattu le 5 août 1944 à La Baconnière ; briquetier.

Georges Hyron
Georges Hyron
SOURCE  : Michel Desrues, Magali Even, Mémorial de la Mayenne 1940-1945. Fusillés, massacrés morts aux combats de la Libération, Direction départementale de l’ONACVG de la Mayenne, 2001.

Marié et père de deux enfants (23 et 30 ans), Georges Hyron, apprenant que quelques habitants encerclèrent les Allemands stationnés à la ferme de la Garelière (commune de la Baconnière), décida de leur venir en aide. Tentant de parlementer avec les Allemands, il fut tué à bout portant de trois balles de révolver alors que Joseph Coulange essayait de lui venir en aide.
Il a été reconnu Mort pour la France.
Son nom est gravé sur le monument aux morts de la commune.

Le site Memorialgenweb indique « Tentant de parlementer, il est abattu par l’officier S.S., lui même abattu ensuite par ses propres hommes. »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article184970, notice HYRON Georges par Michel Desrues, Magali Even, version mise en ligne le 8 septembre 2016, dernière modification le 9 novembre 2019.

Par Michel Desrues, Magali Even

Georges Hyron
Georges Hyron
SOURCE  : Michel Desrues, Magali Even, Mémorial de la Mayenne 1940-1945. Fusillés, massacrés morts aux combats de la Libération, Direction départementale de l’ONACVG de la Mayenne, 2001.

SOURCES  : Michel Desrues, Magali Even, Mémorial de la Mayenne 1940-1945. Fusillés, massacrés morts aux combats de la Libération, Direction départementale de l’ONACVG de la Mayenne, 2001. — MémorialGenweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément