ANTIN C.

Par Louis Botella

Comptable ; syndicaliste autonome de la région parisienne.

Appartenant à l’Union des comptables de la région parisienne, autonome, C. Antin figura, lors du premier scrutin pour l’élection, fin 1901, des membres du Conseil supérieur du travail (CST), sur la liste commune présentée par la Fédération des employés de France (FEF), autonome et neutre, et par le Syndicat des employés du Commerce et de l’Industrie (SECI), à vocation nationale et d’inspiration chrétienne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article184985, notice ANTIN C. par Louis Botella, version mise en ligne le 9 septembre 2016, dernière modification le 9 septembre 2016.

Par Louis Botella

SOURCE : L’Employé, organe du Syndicat des employés du Commerce et de l’Industrie (SECI), octobre 1901 (BNF Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément