HENRIET Bernard

Par Gilbert Beaubatie

Né le 12 octobre 1923 à Reims (Marne), pendu le 9 juin 1944 à Tulle (Corrèze) ; employé ; victime civile.

Fils d’un employé du gaz à Reims, Bernard Henriet se réfugia d’abord à Brive (Corrèze) avec sa famille au mois de juin 1940, puis au mois de juillet 1941 à Tulle.
Il fut engagé pour trois ans au 13e Bataillon des chasseurs alpins à Chambéry (Savoie) à la fin du mois d’août 1941.
Après avoir été démobilisé à la fin du mois de novembre 1942, il entra comme employé à l’Association des Anciens des Chantiers de jeunesse.
Le 9 juin 1944, à 9 heures du matin, des Waffen-SS de la division Das Reich le firent sortir de chez lui en vue d’un contrôle, qui ne devait durer, aux dires de l’un d’entre eux, qu’une heure.
Neuf heures plus tard, il fut pendu avec 98 autres otages.
Célibataire, il avait 20 ans et 8 mois.


Tulle, 9 juin 1944 : les pendus de Tulle

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article185009, notice HENRIET Bernard par Gilbert Beaubatie, version mise en ligne le 9 septembre 2016, dernière modification le 13 janvier 2021.

Par Gilbert Beaubatie

SOURCES : Notes de Gilbert Beaubatie.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément