MARCILLOUX Armand

Par Gilbert Beaubatie

Né le 1er mars 1906 à Rilhac-Treignac (Corrèze), pendu le 9 juin 1944 à Tulle (Corrèze) ; chef cantonnier ; victime civile.

Fils d’un cultivateur, mobilisé en 1939 à la 7e section d’infirmiers dans l’Est ; prisonnier à Epinal (Vosges), Armand Marcilloux fut libéré au début du mois de novembre 1940. Il était chef-cantonnier du Service vicinal.
Le 9 juin 1944, des Waffen-SS de la division Das Reich l’obligèrent à les suivre ; quelques heures plus tard, il fut pendu avec 98 autres otages.
Marié et père d’un enfant, âgé de 14 ans, il avait 38 ans.


Tulle, 9 juin 1944 : les pendus de Tulle

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article185064, notice MARCILLOUX Armand par Gilbert Beaubatie, version mise en ligne le 11 septembre 2016, dernière modification le 4 janvier 2021.

Par Gilbert Beaubatie

SOURCES : Notes de Gilbert Beaubatie.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément