LE SOUEF Raymond

Par Gilbert Beaubatie

Né le 26 octobre 1903 à Saint-Romain (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), pendu le 9 juin 1944 à Tulle (Corrèze) ; industriel ; victime civile.

Fils d’un constructeur de machines agricoles, Raymond Le Souef avait ouvert, avec son frère, un atelier de construction de moteurs Diesel pour la marine au Havre (Haute-Normandie). Réfugié à Tulle (Corrèze) en 1940, il dirigeait un atelier de fabrication de gazos.
Le 9 juin 1944, il se retrouva dans un groupe d’otages raflés par des Waffen-SS de la division Das Reich, et conduit à l’intérieur de la Manufactures d’armes de Tulle, pour « contrôle papiers ». Il fut pendu avec 98 autres otages.
Marié et père de 2 enfants, âgés de 16 ans et 18 mois, il avait 40 ans.


Tulle, 9 juin 1944 : les pendus de Tulle

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article185074, notice LE SOUEF Raymond par Gilbert Beaubatie, version mise en ligne le 11 septembre 2016, dernière modification le 13 janvier 2021.

Par Gilbert Beaubatie

SOURCES : Notes de Gilbert Beaubatie.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément