LAGARDE André, Raymond

Par Gilbert Beaubatie

Né le 21 juin 1911 à Ivry-sur-Seine (Val de Marne), pendu le 9 juin 1944 à Tulle (Corrèze) ; comptable ; victime civile.

Fils d’un crémier à Versailles (Yvelines), André Lagarde était comptable à la maison Brandt, qui s’était repliée à Tulle en 1939.
Dix ans plus tôt, il s’était engagé dans un régiment colonial. Mobilisé en 1939, il a été fait prisonnier au mois de juin 1940, mais a réussi à s’évader au mois d’août 1942, avant de retrouver sa place à la maison Brandt.
Le 9 juin 1944, vers 6 heures du matin, des Waffen-SS de la division Das Reich ont défoncé la porte de sa maison en vue d’une « vérification de papiers ». Il sera conduit à la potence.
Marié et père de 3 enfants, âgés de 10,8 et 7 ans, il avait 33 ans.


Tulle, 9 juin 1944 : les pendus de Tulle

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article185080, notice LAGARDE André, Raymond par Gilbert Beaubatie, version mise en ligne le 11 septembre 2016, dernière modification le 13 janvier 2021.

Par Gilbert Beaubatie

SOURCES : Notes de Gilbert Beaubatie.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément