CHALAUX Antoine

Par Gilbert Beaubatie

Né le 25 mai 1917 à Chamboulive (Corrèze), pendu le 9 juin 1944 à Tulle (Corrèze) ; jardinier ; victime civile.

Prisonnier de guerre dans une ferme, Antoine Chalaux réussit à s’évader ; autour de lui, il ne cessait de dire : « ils ne m’auront plus ».
Mais le 9 juin 1944, à Tulle, alors qu’il se trouvait dans un pré, des Waffen-SS de la division Das Reich se sont emparés de nouveau de sa personne ; ils l’ont conduit dans la cour de la Manufacture d’armes, où étaient déjà rassemblés des centaines d’otages. Il fut pendu.
Célibataire, il vivait avec sa mère âgée de 75 ans. Il avait 27 ans.

Tulle, 9 juin 1944 : les pendus de Tulle

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article185200, notice CHALAUX Antoine par Gilbert Beaubatie, version mise en ligne le 14 septembre 2016, dernière modification le 2 janvier 2021.

Par Gilbert Beaubatie

SOURCE : Notes de Gilbert Beaubatie.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément