GRIMALDI Dominique, François

Par Jean-Marie Guillon

Né le 6 juillet 1912 à Marseille (Bouches-du-Rhône), tué au combat le 10 juin 1944 au Plan d’Aups (Var) ; Milices socialistes.

Originaire de Marseille, Dominique Grimaldi avait rejoint le maquis des Milices socialistes formé dans le cadre de la mobilisation consécutive au 6 juin 1944 et installé dans le massif de la Sainte-Baume, autour de la ferme de La Coutronne, à la limite des communes d’Auriol (Bouches-du-Rhône) et du Plan d’Aups (Var). Il fut tué lors de l’attaque conduite par les Allemands au matin du 10 juin. Il fut inhumé au cimetière du Plan d’Aups. Une stèle commémorative a été érigée sur les lieux de l’attaque en 1945. Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut décoré de la Médaille de la Résistance à titre posthume le 18 mai 1960.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article185382, notice GRIMALDI Dominique, François par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 20 septembre 2016, dernière modification le 12 octobre 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Mémoire des Hommes SHD Caen DAVCC 21 P 196904 et AC 21 P 619555, Vincennes GR 16 P 270848 (nc). ⎯ SHD 13P54, rapport de gendarmerie du 9 août 1958.— Arch. Dép. Var 1W99.— Témoignages.— Adrien Blès, Dictionnaire historique des rues de Marseille, Marseille, Éd. Jeanne Laffitte, rééd. 2001.— Alain Decanis, « La Résistance en pays Sainte-Baume (1940-1944) », Pays Sainte-Baume n°4, 1997.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément