COLLEAUX Roger, Eugène

Par Philippe Lecler

Né le 30 août 1919 à Nouzonville (Ardennes), mort en action le 3 septembre 1944 à Bogny-sur-Meuse (Ardennes) ; aide comptable ; résistant FTP.

Roger Colleaux s’engagea en décembre 1938 au 151e Régiment d’artillerie de Thionville et fut promu maréchal-des-logis. En mai 1940, il se battit bravement sur la Moselle et fut fait prisonnier en juin à Épinal. Sa situation de prisonnier se transforma en celle de travailleur libre, et il profita d’une permission pour rentrer en France au mois de décembre 1943 et ne plus repartir. Devenu hors-la-loi pour les Allemands et la police française, il rejoignit la Résistance. Les 2 et 3 septembre, il défendit le pont de Monthermé (Ardennes), et dans le courant de la journée du 3 tenta de rejoindre un groupe de FTP qui arrosait les Allemands depuis les hauteurs des Quatre Fils Aymon. Une patrouille allemande le prit pour cible alors qu’il grimpait la pente. Il fut atteint de plusieurs balles et mourut sur le champ.
Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Bogny-sur-Meuse (Ardennes), ainsi que sur le mur du mémorial de la Résistance de Berthaucourt à Charleville-Mézières (Ardennes).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article185467, notice COLLEAUX Roger, Eugène par Philippe Lecler, version mise en ligne le 22 septembre 2016, dernière modification le 26 décembre 2020.

Par Philippe Lecler

SOURCES : Philippe Lecler, Le temps des partisans, Éditions D. Guéniot, Langres, 2009. — Service historique de la Défense, Caen AC 21 P 47274 et Vincennes GR 16 P 137289 (nc).

Version imprimable Signaler un complément