COSMA Marcel, Paul

Par Philippe Lecler

Né le 25 octobre 1929 à Fumay (Ardennes), abattu le 5 septembre 1944 à Givet (Ardennes) ; écolier ; homologué FFI.

Fils de Marcellin Cosma, ouvrier sur voie à la SNCF, et de Marie Toupet, sans profession, domiciliés route de Philippeville à Givet, Marcel Cosma habitait avec ses parents et sa jeune sœur à Givet, route de Philippeville, à la frontière, en ce lieu appelé Petit-Doische où était situé le poste des douanes belge.
La mémoire familiale conserve le vague souvenir d’actes de résistance qui n’ont laissé aucune trace dans les archives : outre le passage de fugitifs un temps hébergés dans la cave après le retour d’exode en Vendée, l’épisode le plus marquant est celui d’un stock d’armes apporté par la Résistance belge à destination des FFI et qui avait été dissimulé sous une botte de foin.

Le jeune Marcel Cosma, malgré l’interdiction que ses parents lui en avait faite, quitta le domicile familial afin d’assister, en ville, à la débandade des troupes allemandes et à l’entrée des chars américains. Il fut abattu en pleine rue par un tireur allemand, lors de la libération de Givet, le 5 septembre 1944.
Son acte de décès porte la mention « Mort pour la France » et son nom est inscrit sur le monument aux morts de Givet comme résistant. Il dispose d’un certificat de FFI (illustration joint).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article185523, notice COSMA Marcel, Paul par Philippe Lecler, version mise en ligne le 23 septembre 2016, dernière modification le 27 décembre 2020.

Par Philippe Lecler

SOURCE : archives familiales M. Cosma.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément