OVTCHAROV Jordan [Pseudonyme dans la Résistance : MARCEL]

Par Jean-Louis Panicacci

Né en 1913 en Bulgarie, exécuté à Grasse (Alpes-Maritimes) le 16 août 1944 ; militant communiste ; résistant FTP-MOI.

Célibataire. Engagé dans les Brigades internationales en Espagne.
Militant actif des FTP-MOI dans la région marseillaise, il fut muté dans les Alpes-Maritimes à la fin de 1943, sous la direction de Nathan Chapochnik dit Paul. Il y accomplit diverses opérations de sabotage (notamment à l’usine de L’Air liquide à Nice en février 1944, sur les voies ferrées et les pylônes à haute tension) mais sa principale action consista à monter, en mars 1944, le maquis de Peille-Ongrand recrutant des déserteurs polonais de la Wehrmacht, des anciens militaires italiens de la 4e Armée et quelques Français, obtenant grâce à ses bons contacts avec l’Armée secrète un parachutage au mois d’avril qui permit d’armer divers groupes. Déplacé dans la région grassoise à partir du mois de juin, il s’attela à structurer l’organisation et faire monter vers les maquis bas-alpins des prisonniers des soldats de l’Armée rouge capturés par les Allemands.
Ce fut au cours de l’un de ces convoyages qu’il fut arrêté à un barrage allemand à Grasse, le 16 août 1944, abandonnant sa bicyclette pour fuir sous les tirs des sentinelles, qui découvrirent dans sa sacoche une mitraillette anglaise démontée. Traqué dans le quartier Saint-Jacques, il crut bon de se réfugier dans un petit tunnel du canal de la Siagne, ses poursuivants se plaçant aux deux extrémités et le mitraillant à quelques mètres.
Une plaque fut apposée à l’entrée du tunnel peu après la guerre et son nom figure sur le monument des martyrs de la Résistance grassoise.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article185562, notice OVTCHAROV Jordan [Pseudonyme dans la Résistance : MARCEL] par Jean-Louis Panicacci, version mise en ligne le 24 septembre 2016, dernière modification le 24 mars 2019.

Par Jean-Louis Panicacci

SOURCES : Archives du musée de la Résistance azuréenne, Martyrologe. — La voix de l’immigration, N° d’octobre 1944 — Jean-Louis Panicacci, Les lieux de mémoire de la Deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Nice, Serre, 1997.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable