FABRY Ange, Jean

Par Jean-Louis Panicacci

Né en 1899 à Grasse (Alpes-Maritimes), mort sous la torture le 26 mars 1944 à la prison de Grasse ; terrassier ; résistant FFI.

Ayant rejoint les FFI récemment constitués, Ange Fabry fut arrêté par la police allemande de Grasse en mars 1944 et interné à la prison locale.
Torturé afin de connaître ses contacts, il décéda des suites des sévices subis le 26 mars 1944 sans avoir parlé.
Son nom figure sur le monument des martyrs de la Résistance grassoise.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article185597, notice FABRY Ange, Jean par Jean-Louis Panicacci, version mise en ligne le 25 septembre 2016, dernière modification le 18 octobre 2020.

Par Jean-Louis Panicacci

SOURCES : Archives du musée de la Résistance azuréenne, Martyrologe — Jean-Louis Panicacci, La Résistance azuréenne, Nice, Serre, 1994 et Les lieux de mémoire de la Deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Nice, Serre, 1997.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément