CHABAUDON Maurice

Par Dominique Tantin, Isabel Val Viga

Né le 1er janvier 1914 à Limoges, (Haute-Vienne), massacré le 10 juin 1944 à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) ; peintre sur porcelaine ; victime civile.

Maurice Chabaudon
Maurice Chabaudon
crédit : Isabel Val Viga

Maurice Chabaudon était le fils de François (né le 21 avril 1886 et décédé le 21 octobre 1934, à Limoges), ouvrier porcelainier chez Haviland, et de son épouse Marguerite née Maury (née le 21 novembre 1883, à Saint-Martin-Sepert, Corrèze), couturière. Ses parents s’étaient mariés le 7 mars 1912 à Saint-Martin-Sepert (Corrèze).
Il avait deux sœurs, Matilde (née le 24 décembre 1912) épouse d’Henri Benet, et Marie-Louise née le 11 mars 1920) épouse de Pierre Cantin, toutes les deux nées à Limoges.
Le 17 avril 1937 à Limoges, il épousa Paulette Massaloux.
Il était domicilié, 81 avenue Garibaldi à Limoges. Il était de passage à Oradour-sur-Glane avec un groupe de cycliste.
Armand Senon (…) il voit les jeunes cyclotouristes qui se dirigeaient vers les bords de la Glane dans l’intention de pique-niquer, six ou sept jeunes gens qui tiennent leur bicyclette à la main, interceptés par quelques soldats. ’Puis un gradé qui venait du bourg les rejoignit et donna des ordres à ses hommes. Les garçons durent poser leurs vélos contre un mur et ils furent conduits à la forge Beaulieu.’’ »
II fut victime du massacre perpétré par les SS du 1er bataillon du 4e régiment Der Führer de la 2e SS-Panzerdivision Das Reich, mitraillé puis brûlé dans la grange Beaulieu dans laquelle les hommes furent massacrés.
Il fait partie des 52 corps identifiés pour lequel un acte de décès put être établi.
Maurice Chabaudon obtint la mention « Mort pour la France » par jugement du tribunal de Rochechouart du 10 juillet 1945.
Son nom figure sur le monument commémoratif des martyrs du 10 juin 1944 à Oradour-sur-Glane.
Voir Oradour-sur-Glane

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article185659, notice CHABAUDON Maurice par Dominique Tantin, Isabel Val Viga, version mise en ligne le 27 septembre 2016, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Dominique Tantin, Isabel Val Viga

Maurice Chabaudon
Maurice Chabaudon
crédit : Isabel Val Viga
plaque Maurice Chabaudon, cimetière Oradour-sur-Glane
plaque Maurice Chabaudon, cimetière Oradour-sur-Glane
crédit : Isabel Val Viga

SOURCES : Liste des victimes, Centre de la Mémoire d’Oradour-sur-Glane. — Guy Pauchou, Dr Pierre Masfrand, Oradour-sur-Glane, vision d’épouvante, Limoges, Lavauzelle, 1967, liste des victimes, pp. 138-194. — Mémorial GenWeb. — Marielle Larriaga, Oradour-sur-Glane,10 juin 1944, éditions des traboules (p81-82). — Archives État civil de la Haute-Vienne, actes de naissances, mariages, décès, recensements. — Geneanet-Oradour-sur-Glane

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément