FOURNIER

Par Didier Bigorgne

Syndicaliste et militant du POSR à Paris.

Fournier habitait à Paris, d’abord dans le XVIIIè arrondissement, ensuite dans le IIIè au 3 rue Vieille-du-Temple en 1896, puis dans le Vè au 92 boulevard Saint-Marcel en 1897.

En 1895, Fournier militait au Groupe central du XVIIIè affilié au POSR. A ce titre, il fut membre du comité d’organisation du congrès régional de l’Union fédérative du Centre qui se tint le 23 juin 1895. Les 29 et 30 septembre suivant, il participa à Paris à la conférence nationale du POSR : il y représenta la Fédération socialiste du Sud-Ouest. Il devint membre du Secrétariat général du POSR, délégué de la Fédération socialiste du Sud-Ouest en 1895, puis de la Fédération des Travailleurs socialistes des Ardennes en 1896.

Comme tout militant allemaniste, Fournier mena une activité syndicale importante. En 1896, il siégeait au Comité fédéral des Bourses du travail. A la Fédération, il représenta la Bourse du travail de Bordeaux (Gironde) qui regroupait une cinquantaine de syndicats. La même année, il devint secrétaire du Comité d’action pour l’édification de la Verrerie ouvrière d’Albi.

Fournier fut aussi membre du syndicat des employés de la Seine. Il le représenta aux 2ème et 3ème congrès de la CGT qui se tinrent respectivement à Tours en 1896 et à Toulouse en 1897. Au congrès de Tours, il fut nommé membre du Comité de la grève générale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article185837, notice FOURNIER par Didier Bigorgne, version mise en ligne le 5 octobre 2016, dernière modification le 11 mars 2020.

Par Didier Bigorgne

Sources : Le Parti Ouvrier, 1895 à 1896.— Comptes rendus des congrès.— Didier Bigorgne, Les allemanistes (1882-1905). Itinéraires, place et rôle dans le mouvement socialiste français, Thèse de doctorat, Université de Paris 13, 2001.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément