DEFLANDRE Adolphe.

Par Freddy Joris

1884 – Liège (pr.et arr. Liège), 23 mai 1933. Ouvrier métallurgiste, militant socialiste, dirigeant syndical dans le secteur de la métallurgie.

Mécanicien, Adolphe Deflandre adhère à son syndicat professionnel à l’âge de dix-neuf ans puis en 1905 à la Fédération syndicale des métallurgistes de la province de Liège, au moment de sa fondation. Dès cette date, il est secrétaire de la section liégeoise des métallos, fonction qu’il assume jusqu’en 1914. Il réintègre les cadres syndicaux après l’Armistice de 1918, devenant successivement secrétaire de l’Office des accidents du travail et des loyers (à la Fédération provinciale syndicale), chef de bureau à la Fédération des métallurgistes, enfin secrétaire administratif de cette dernière en 1924.

Membre du Comité national de la Centrale des métallurgistes, Adolphe Deflandre représente celle-ci au Comité national de la Commission syndicale (structure interprofessionnelle) à partir de 1928. Il participe à plusieurs reprises aux commissions paritaires nationales. Au niveau local, il est administrateur de l’École de mécanique de Liège.

Membre du Parti ouvrier belge (POB), Adolphe Deflandre fait aussi partie du Collège des commissaires de La presse socialiste et du conseil d’administration de l’Union nationale des mutualités socialistes.

Adolphe Deflandre est enterré au cimetière de Robermont à Liège.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article185962, notice DEFLANDRE Adolphe. par Freddy Joris, version mise en ligne le 11 octobre 2016, dernière modification le 30 décembre 2019.

Par Freddy Joris

SOURCES : Le Peuple, 24, 25 et 27 mai 1933 (icono) – CMB, Rapports (..) 1933-1934, p. 12 – Commission syndicale, Rapports (..) 1932-1933, p. 6.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément