HEINE François

Par Didier Bigorgne

Militant de la FTSF, puis du POSR à Paris.

François Heine habitait au 100 de la rue Oberkampf, à Paris. Il militait au groupe « Les Ardennais de Paris » affilié à la FTSF. En 1889, il occupait le poste de secrétaire de l’Union des groupes départementaux adhérents à l’Union fédérative du Centre qui regroupaient les originaires des Ardennes, du Nord, du Pas-de-Calais, de la Marne, de la Loire, de la Somme et de la Saône-et-Loire.

Après la scission de la FTSF au congrès de Châtellerault le 9 octobre 1890, Heine adhéra avec son groupe au POSR : il devint membre de la commission exécutive de l’Union fédérative du Centre le 21 octobre 1890.

Au Xè congrès national du POSR qui se tint à Paris du 21 au 29 juin 1891, François Heine fut délégué du groupe d’études sociales « Les socialistes ardennais » de Paris et de plusieurs syndicats affiliés à la Fédération des Travailleurs socialistes des Ardennes : les forgerons et les ajusteurs de Neufmanil, les éperonniers d’Angecourt, les métallurgistes de Raucourt. Il représenta les sept conseillers municipaux socialistes d’Etion (Ardennes) au premier congrès des conseillers municipaux socialistes de France et des colonies qui se déroula à Saint-Ouen du 11 au 13 septembre 1892.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article185986, notice HEINE François par Didier Bigorgne, version mise en ligne le 11 octobre 2016, dernière modification le 11 mars 2020.

Par Didier Bigorgne

Sources : Le Parti Ouvrier, 1890 à 1892.— Comptes rendus des congrès.— Didier Bigorgne, Les allemanistes (1882-1905). Itinéraires, place et rôle dans le mouvement socialiste français, Thèse de doctorat, Université de Paris 13, 2001.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément