JOLY Jacques, Robert

Par Daniel Grason

Né le 30 juin 1924 à Paris (Xe arr.), tué au combat le 20 août 1944 à Drancy (Seine, Seine-Saint-Denis) ; employé de banque ; F.F.I.

Fils naturel de Marie Electrice Bonel, née à Arnad (Vallée d’Aoste, Italie), sans profession, Jacques Joly fut légitimé par son père, Pierre Caliste Joly, le 13 juillet 1924. Dimicilié à Drancy, il prit part aux combats de la Libération. Le 20 août 1944, alors qu’il était place de la mairie avec d’autres F.F.I., une automitrailleuse allemande qui venait du Bourget tira tuant plusieurs F.F.I. dont Jacques Joly. Son inhumation se déroula dans le carré militaire du cimetière communal de Drancy.
Son nom a été gravé sur la plaque dédiée aux F.F.I.-F.T.P., posée à l’entrée de la mairie de Drancy. Le conseil municipal de Drancy donna son nom à une rue de la ville. Le ministère des Anciens combattants lui attribua la mention « Mort pour la France », Jacques Joly a été homologué F.F.I.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article186003, notice JOLY Jacques, Robert par Daniel Grason, version mise en ligne le 9 novembre 2016, dernière modification le 28 septembre 2018.

Par Daniel Grason

SOURCES : SHD, Caen AC 21 P 59293. – Bureau Résistance GR 16 P 310748. – Site internet Gilles Primout « La Libération de Paris ». – Site internet GenWeb. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément