OGEZ Émile

Par Jean-Pierre Besse, Jean-Yves Bonnard

Né le 17 août 1899 à Mortefontaine-en-Thelle (Oise), mort en action le 27 août 1944 à Cauvigny (Oise) ; ouvrier agricole ; militant communiste ; résistant FTPF.

Émile Ogez était le fils de Marc Jean-Baptiste Ogez et d’Armande Mansard. Chauffeur de batterie et ouvrier agricole domicilié à Ully-Saint-Georges, il fut ajourné en 1918 par le conseil de révision pour faiblesses. Il fit néanmoins son service militaire au 45e RI du 2 octobre 1920 au 4 mars 1922 et fut affecté dans la réserve du 54e RI en 1922 puis au 67e RI en 1923. Mobilisé en 1938 sans affectation, il fut ensuite affecté au dépôt d’Infanterie motorisée n°21 le 30 janvier 1940.
Il était marié et père de deux enfants dont Serge Ogez. Membre du Parti communiste, il était résistant FTP sous le matricule 518 et dénommé Lafleur.
Au mois de juillet 1944, son groupe de jeunes FTP vint se réfugier dans les bois proches du hameau de Château-Rouge sur la commune de Cauvigny (Oise) pour réaliser des actions de guérilla. Plus âgé, les jeunes l’appelaient le « Père des Maquisards » et l’appréciaient pour la cuisine qu’il asssurait pour le détachement et pour son expérience de combattant de 14-18.
Émile Ogez et son fils Serge ont été tués lors d’une attaque du maquis par un détachement allemand à Cauvigny, au hameau du Château rouge le dimanche 27 août 1944, avec six autres résistants.
En représailles, la population fut rassemblée et douze hommes du village furent massacrés.
Reconnu Mort pour la France, il a été reconnu FFI au titre des FTP du 1er juin 1944 au 27 août 1944 date de son décès lors de l’attaque du maquis de Cauvigny.

Son corps repose dans le cimetière d’Ully-Saint-Georges.
Son nom figure sur le monument et la plaque commémorative de Cauvigny, ainsi que sur le monument aux morts d’Ully-Saint-Georges.

CAUVIGNY (Oise) Hameau du Château Rouge (27 août 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article186100, notice OGEZ Émile par Jean-Pierre Besse, Jean-Yves Bonnard , version mise en ligne le 17 octobre 2016, dernière modification le 7 février 2022.

Par Jean-Pierre Besse, Jean-Yves Bonnard

SOURCES : Arch.Dép. Rp 2019. — Jean-Pierre Besse, Jean-Yves Bonnard, Rafles et massacres de l’été 44 dans l’Oise, CRDP Académie d’Amiens, CDDP Oise, 2012. — Mémorial Genweb (photo).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément