OGEZ Émile

Par Jean-Pierre Besse

Né le 17 août 1899 à Mortefontaine-en-Thelle (Oise), mort en action le 27 août 1944 à Cauvigny (Oise) ; ouvrier agricole ; militant communiste ; résistant FTPF.

Émile Ogez était ouvrier agricole à Ully-Saint-Georges, marié et père de deux enfants dont Serge Ogez. Membre du Parti communiste, il était résistant FTP sous le matricule 518 et dénommé Lafleur.
Au mois de juillet 1944, son groupe de jeunes FTP vint se réfugier dans les bois proches du hameau de Château-Rouge sur la commune de Cauvigny (Oise) pour réaliser des actions de guérilla. Plus âgé, les jeunes l’appelaient le « Père des Maquisards » et l’appréciaient pour la cuisine qu’il asssurait pour le détachement et pour son expérience de combattant de 14-18.
Émile Ogez et son fils Serge ont été tués lors d’une attaque du maquis par un détachement allemand à Cauvigny, au hameau du Château rouge le dimanche 27 août 1944, avec six autres résistants.
En représailles, la population fut rassemblée et douze hommes du village furent massacrés.

CAUVIGNY (Oise) Hameau du Château Rouge (27 août 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article186100, notice OGEZ Émile par Jean-Pierre Besse , version mise en ligne le 17 octobre 2016, dernière modification le 31 octobre 2019.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : Jean-Pierre Besse, Jean-Yves Bonnard, Rafles et massacres de l’été 44 dans l’Oise, CRDP Académie d’Amiens, CDDP Oise, 2012.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément